Les écharpes

Son origine…

Lécharpe ou le foulard (au Québec est un vêtement qui, hormis sa fonction esthétique, est destiné à protéger le cou contre les intempéries, essentiellement le froid et le vent ).

L’ écharpe se présente en général comme un rectangle allongé de tissu (mousseline, soie) ou de laine que l’on enroule autour du cou ou on jette sur les épaules ; elle fait naturellement des plis.

Elle se distingue du foulard et de la cravate par sa forme et sa taille.

Les foulards

Pour la petite histoire…

Le terme foulard apparaît au milieu du XVIII e siècle. A cette époque , il désigne un tissu léger, soie ou coton qui sert à la confection d’écharpes, fichus et autres.

Depuis la fin du XIX e siècle on appelle foulard l’accessoire de mode porté autour du cou ou sur la tête. Auparavant ces accessoires s’appelaient « fichu », « mouchoir », « voile ».

Un foulard (du provençal foulat, foulé) est un grand carré de tissu qui se porte, comme accessoire de mode, autour du cou ou sur la tête. Porté sur la tête, l’utilisation du mot se confond parfois avec celle du voile.

On utilise un foulard pour protéger les cheveux et le cou contre les poussières, le vent, le soleil ou le froid.

Les châles

A propos…

Le châle généralement fait de laine, il est plus large qu’une écharpe. Souvent garni de franges, il se distingue du foulard le plus souvent fait de soie ou de coton, mais il peut être comme lui en forme de rectangle, de carré ou de triangle.

L’accessoire est répandu dès l’Antiquité notamment en Asie centrale en Inde et en Asie occidentale, mais est vogue en Europe de l’ouest au XVIII ème siècle et XIX ème siècle. Très influencés au départ par les productions indiennes, les créations européennes renouvellent progressivement les motifs utilisés et innovent par les techniques de fabrication.

Les snoods

L’origine du “snood” Le mot snood serait l’association des mots anglais “Scarf” écharpe – et “Hood” – capuche -. C’est vrai que scarfhood, c’est plus compliqué à prononcer. … Au milieu du 20ème siècle, le snood désignait en Grande-Bretagne, un bonnet de résille que portaient les ouvrières pour protéger leur chevelure .

Le snood est un accessoire vestimentaire appelé aussi écharpe tube pour son aspect. Il s’agit en effet d’une écharpe sans extrémité, et formant donc un tube qu’il faut enfiler par la tête. Le snood se porte généralement en hiver, ou tout du moins dès lors qu’il est nécessaire de se couvrir.

Son rôle :

Le snood est le plus souvent fabriqué ou tricoté en laine, à dominante acrylique mais peut aussi être en tissu , de la soie ou coton. Il existe en effet plusieurs façons de porter le snood, de manière lâche sur le devant ou tombant sur une épaule, bien collé autour du cou en faisant parfois deux tours, ou bien encore tombant derrière et enroulant les cheveux telle une capuche. Cette dernière rejoint la vocation initiale du snood, la protection des cheveux.

Les bérets, les bonnets, les casquettes, les chapeaux

A quoi sert le couvre-chef ?

Le couvre-chef est un accessoire de mode qui se porte sur la tête. Le mot chef ici a le sens de tête (du latin caput signifiant tête ou chef).

Il existe deux types principaux de couvre-chefs : avec ou sans bord. Pour chaque type, on distingue deux formes :

  • le bonnet de forme arrondie qui épouse la forme du dessus du crâne ;
  • le chapeau de forme cylindrique qui se pose sur la tête.

Le bonnet, le béret, la casquette, le chapeau toutes ses nominations sont des couvre-chefs. C ‘est un accessoire de mode qui se porte sur la tête.

Les bérets

Le béret est un couvre-chef, une coiffe souple en laine tricotée et feutrée, circulaire et plate, généralement garnie d’une couronne intérieure en cuir. Le béret est à l’origine le symbole des tenues traditionnelles du sud-ouest de la France.

Les bonnets

Le bonnet ou tuque est un vêtement qui se porte sur la tête. C’est la plus vieille forme de couvre-chef connue. Cet accessoire se décline ensuite couvrant plus ou moins la tête, les oreilles et la nuque ; il peut être avec ou sans bord.

Les casquettes

La casquette est un couvre-chef de tissu, cuir ou matière synthétique, pourvu d’une visière, à la mode depuis le XIX ème siècle. La casquette est très appréciée pour son aspect léger et pratique. La visière permet d’être moins ébloui.

Les chapeaux

Le chapeau est un couvre-chef devenu un accessoire de mode. Il se distingue des autres couvre-chefs par sa matière, le feutre, la paille, la présence d’un bord plus ou moins large, et sa mise en forme.

Le mot chapeau vient de l’ancien français chapel, lui-même issu du latin caput (tête). En normand il a donné le mot cap, qui désigne en anglais la casquette (et non le chapeau).