Un peu d’histoire…

Les soldes sont « inventés » dans les années 1830 par Simon Mannoury, fondateur du magasin de nouveautés ” Le petit Saint Thomas “. En 1852, Aristide Boucicaut, jeune employé recruté par Mannoury pour s’occuper du rayon des châles au Petit Saint-Thomas, laisse tomber une pièce de drap dans le ruisseau. Il la débite en morceaux qu’il brade facilement à la criée dans la rue. C’est la remémoration de cet épisode qui lui donne l’idée de créer en 1873 une période de soldes dans son grand magasin Au Bon Marchéavec l’exposition du « Blanc » en janvier. Alors qu’il neige et que ses rayons sont relativement vides après les fêtes de fin d’année, Boucicaut a l’idée de remplir ses rayons en soldant ses stocks de linge blanc. L’entrepreneur popularise alors les soldes.

Le principe des soldes a vu le jour au XIXe siècle,

avec la mise en place des prix fixes et l’apparition des grands magasins. Ils devaient renouveler régulièrement leur stock et donc écouler rapidement les articles restants

La date est variable, les soldes d’hiver commencent le 2e mercredi de janvier, sauf si celui-ci tombe après le 12, auquel cas elles commencent le 1er mercredi, et s’étallent sur 4 semaines. Les soldes sont encadrés par des textes de loi fixés par le code du commerce. Deux types de soldes existent : les soldes nationaux et les soldes flottants.

Deux photos anciennes de publicités pour les soldes, à la fin XIXe et au début du XXe siècle.

Soldes d'été au Petit St Thomas à Paris, 40% et 50% de rabais
Soldes d’été au Petit St Thomas à ParisSource gallica.bnf.fr / BNF
Soldes d'été au Printemps de Bayonne, rabais de 30 et 40%, 1905
Soldes d’été au Printemps de Bayonne, 1905Source gallica.bnf.fr / BNF

venez découvrir la page de soldes d’été